La vie en couleur


forum de discussion amitiés
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Mer 18 Mar - 17:29

prise d'otages et 19 morts au musée du bardo  à tunis


deux bateaux de croisieres sont a quai le splendida msc et le fascinosa de costa quelle tristesse


MSC Croisières
Suite aux événements qui se sont déroulés aujourd’hui, mercredi 18 mars 2015, en Tunisie au musée national du Bardo, MSC Croisières confirme les éléments suivants :

Un de nos paquebots, le MSC Splendida, fait actuellement escale au port de La Goulette, à Tunis.

Au moment des faits, certains passagers du MSC Splendida effectuaient des excursions, notamment au musée national du Bardo.

Tous les bus de MSC Croisières ont immédiatement reçu l’ordre de faire demi-tour et de rentrer au port et toutes les autres excursions ont immédiatement été suspendues.

MSC Croisières est en contact permanent avec les autorités compétentes nationales et internationales, les autorités locales, le capitaine du navire ainsi qu’avec l’agent portuaire afin de constamment suivre l’évolution de la situation. Plus d’informations suivront le cas échéant.




Costa Croisières
Costa Croisière suit attentivement la situation en Tunisie après l’attaque d’aujourd’hui reportée par les médias. Aujourd’hui, le Costa Fascinosa est à quai à Tunis dans le cadre de l’itinéraire de sa croisière de 7 jours en Méditerranée occidentale. A cette occasion, certains passagers à bord de notre Costa Fascinosa étaient, ce jour, en visite dans la ville. Toutes les excursions organisées par Costa sur la côte ont été interrompues et les passagers ont été rappelés à bord. Costa est en contact rapproché avec le Ministère des Affaires Etrangères italien, les autorités locales de sécurité, le Capitaine du Costa Fascinosa et notre agent portuaire local pour évaluer la situation et récolter toute information additionnelle. Il y a 3 161 passagers à bord de la croisière du Costa Fascinosa..
Pour plus d'informations, contactez le 0805 05 99 88


Dernière édition par marie le Mer 18 Mar - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Mer 18 Mar - 17:30

Attaque à Tunis : le bilan s'élève à 19 victimes, deux assaillants tués
francetv info
francetv info
Il y a 59 minutes
Le Premier ministre tunisien annonce, mercredi 18 mars, que l'attaque du musée du Bardo, à Tunis, a fait 19 victimes, dont 17 touristes. Ces derniers sont de nationalités italienne, polonaise, espagnole et allemande. Deux assaillants, soupçonnés d'avoir mené l'attaque, ont également été tués, selon un responsable gouvernemental tunisien.

• L'opération de sauvetage est terminée, a annoncé un responsable gouvernemental, vers 15h25, précisant que les forces tunisiennes ont libéré la totalité des otages au musée du Bardo.

• Selon un journaliste du quotidien La Presse présent sur place, et contacté par francetv info, un homme armé a ouvert le feu contre un bus de touristes. Pris de panique, ces derniers auraient alors tenté de trouver refuge à l'intérieur du musée, avant d'être poursuivis par un ou plusieurs assaillants.

• Selon des témoins présents sur place, le quartier a été rapidement bouclé par les forces de l'ordre, tandis que des ambulances affluaient vers le lieu de la fusillade.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Mer 18 Mar - 17:54

le bilan s'alourdit 22 morts dont 22 touristes
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Mer 18 Mar - 18:50

marie a écrit:
le bilan s'alourdit 22 morts dont 22 touristes

ils ont attendu les bus d'excursion pour tirer maly ya trois semaines on devait etre à bord du splendida
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
cecile
Moderatrice
Moderatrice


Messages : 18126
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 79
Localisation : tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Mer 18 Mar - 19:07

marie a écrit:
marie a écrit:
le bilan s'alourdit 22 morts dont 22 touristes

ils ont attendu les bus d'excursion pour tirer maly ya trois semaines on devait etre à bord du splendida

ça fait réfléchir ...quel lourd bilan tous ces mortes, ils sont partout ces djiadistes, quelle tristesse rien n'est sur ni les trains ni les bus ni les bateaux car ils peuvent se mélanger à la foule e voilà !!!!!!! merçi marie pour tes infos
Revenir en haut Aller en bas
yveline
Administratrice
Administratrice


Messages : 28891
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 64
Localisation : Tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Mer 18 Mar - 21:01

cecile a écrit:
marie a écrit:
marie a écrit:
le bilan s'alourdit 22 morts dont 22 touristes

ils ont attendu les bus d'excursion pour tirer maly ya trois semaines on devait etre à bord du splendida

ça fait réfléchir ...quel lourd bilan tous ces mortes, ils sont partout ces djiadistes,  quelle tristesse rien n'est sur ni les trains ni les bus ni les bateaux car ils peuvent se mélanger à la foule e voilà !!!!!!! merçi marie pour tes infos
c est complétement dingue cette histoire ! oui! marie saurai pu etre nous ! même si je pense qu on serai resté a la goulette !! mais quands même sa fout la trouille tout ça!!
Revenir en haut Aller en bas
laureen
Moderatrice
Moderatrice


Messages : 11445
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 31
Localisation : Tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Mer 18 Mar - 21:19

C'est vraiment terrible cette histoire, c'est sur sa donne a réfléchir, de toute façon ils ne veulent pas des touristes ile ne les aiment pas, ces djiadistes ne voient que par eux et leurs soit disante religions!!! L'islam c'est pas sa ont la déjà vue avec l'histoire de charlie hebdo!!!
De toute façon moi je dit que tous ces fameux dictateur n'aurait jamais du être tué, car eux au moin ils savaient tenir leurs pays, même ci il était terrible ils les tenais et c'est depuis que c'est de pire en pire, ils n'y a plus de chef de vrai!!!! Quand il y avais sadam, kadafi etc..... ils tenais tous sa!! Pour moi ont m'enlèvera pas l'idée que depuis sa c'est le bordelle, ont est a l'abris nul part ils peuvent être partout!! Sa fait vraiment peur!!
Revenir en haut Aller en bas
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Mer 18 Mar - 21:26

c'est domage pour la tunisie et les tunisiens car c'est un tres beau pays :div59:
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
yveline
Administratrice
Administratrice


Messages : 28891
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 64
Localisation : Tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Mer 18 Mar - 22:07

marie a écrit:
c'est domage pour la tunisie et les tunisiens car c'est un tres beau pays :div59:
je crois que lalu as raison! même mon fils fabrice me le disait ! dictateur oui!! mais maître de leur pays!! depuis oui!! c est la merde!!
Revenir en haut Aller en bas
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Mer 18 Mar - 23:31

14 croisieristes manque à l appel

Costa Rapports 14 passagers manquants après Tunis Attaque Costa Crociere a émis la déclaration suivante concernant l'incident qui a eu lieu à Tunis que le Costa Fascinosa reste au port: Costa Crociere confirme que la Société est en contact étroit avec le ministère italien des Affaires étrangères, les autorités de sécurité locaux, le capitaine du Costa Fascinosa et notre agent Port local pour une évaluation continue de la situation sur place et de son évolution. À l'heure actuelle, le capitaine signale qu'il ya encore 14 passagers qui ne ont pas encore retourné à bord. Costa Crociere fournit une assistance complète à tous les passagers et de leurs proches. Gestion de siège Costa et Costa équipe de soins sont maintenant à Tunis pour atteindre le navire afin d'assurer la liaison avec les autorités locales pour se assurer que tous les passagers sont comptabilisés et l'assistance est accordée à tous ceux d'entre eux comprenaient pas à bord. Mesures de sécurité supplémentaires sont prises par les autorités locales de sécurité autour du port pour assurer la sécurité du navire, de ses passagers et de l'équipage. Le navire devrait quitter de Tunis sur dégagement autour de 00:30 Mars 19. Costa Crociere exprime sa sympathie à toutes les personnes et leurs familles impliquées dans l'événement tragique d'aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
yveline
Administratrice
Administratrice


Messages : 28891
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 64
Localisation : Tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Jeu 19 Mar - 8:26

marie a écrit:
14 croisieristes manque à l appel

Costa Rapports 14 passagers manquants après Tunis Attaque Costa Crociere a émis la déclaration suivante concernant l'incident qui a eu lieu à Tunis que le Costa Fascinosa reste au port: Costa Crociere confirme que la Société est en contact étroit avec le ministère italien des Affaires étrangères, les autorités de sécurité locaux, le capitaine du Costa Fascinosa et notre agent Port local pour une évaluation continue de la situation sur place et de son évolution. À l'heure actuelle, le capitaine signale qu'il ya encore 14 passagers qui ne ont pas encore retourné à bord. Costa Crociere fournit une assistance complète à tous les passagers et de leurs proches. Gestion de siège Costa et Costa équipe de soins sont maintenant à Tunis pour atteindre le navire afin d'assurer la liaison avec les autorités locales pour se assurer que tous les passagers sont comptabilisés et l'assistance est accordée à tous ceux d'entre eux comprenaient pas à bord. Mesures de sécurité supplémentaires sont prises par les autorités locales de sécurité autour du port pour assurer la sécurité du navire, de ses passagers et de l'équipage. Le navire devrait quitter de Tunis sur dégagement autour de 00:30 Mars 19. Costa Crociere exprime sa sympathie à toutes les personnes et leurs familles impliquées dans l'événement tragique d'aujourd'hui.

j entends se matin que certain sont morts ! merci pour tes infos marie!
Revenir en haut Aller en bas
cecile
Moderatrice
Moderatrice


Messages : 18126
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 79
Localisation : tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Jeu 19 Mar - 9:39

yveline a écrit:
marie a écrit:
14 croisieristes manque à l appel

Costa Rapports 14 passagers manquants après Tunis Attaque Costa Crociere a émis la déclaration suivante concernant l'incident qui a eu lieu à Tunis que le Costa Fascinosa reste au port: Costa Crociere confirme que la Société est en contact étroit avec le ministère italien des Affaires étrangères, les autorités de sécurité locaux, le capitaine du Costa Fascinosa et notre agent Port local pour une évaluation continue de la situation sur place et de son évolution. À l'heure actuelle, le capitaine signale qu'il ya encore 14 passagers qui ne ont pas encore retourné à bord. Costa Crociere fournit une assistance complète à tous les passagers et de leurs proches. Gestion de siège Costa et Costa équipe de soins sont maintenant à Tunis pour atteindre le navire afin d'assurer la liaison avec les autorités locales pour se assurer que tous les passagers sont comptabilisés et l'assistance est accordée à tous ceux d'entre eux comprenaient pas à bord. Mesures de sécurité supplémentaires sont prises par les autorités locales de sécurité autour du port pour assurer la sécurité du navire, de ses passagers et de l'équipage. Le navire devrait quitter de Tunis sur dégagement autour de 00:30 Mars 19. Costa Crociere exprime sa sympathie à toutes les personnes et leurs familles impliquées dans l'événement tragique d'aujourd'hui.

j entends se matin que certain sont morts ! merci pour tes infos marie!

ils en sont à 22 morts , c'est effrayant de voir les imzges les gens qui courent comme des lapins de peur d'être tués.... c'est insupportable, condoléances à toutes les familles éprouvées.
Revenir en haut Aller en bas
laureen
Moderatrice
Moderatrice


Messages : 11445
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 31
Localisation : Tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Jeu 19 Mar - 11:02

cecile a écrit:
yveline a écrit:
marie a écrit:
14 croisieristes manque à l appel

Costa Rapports 14 passagers manquants après Tunis Attaque Costa Crociere a émis la déclaration suivante concernant l'incident qui a eu lieu à Tunis que le Costa Fascinosa reste au port: Costa Crociere confirme que la Société est en contact étroit avec le ministère italien des Affaires étrangères, les autorités de sécurité locaux, le capitaine du Costa Fascinosa et notre agent Port local pour une évaluation continue de la situation sur place et de son évolution. À l'heure actuelle, le capitaine signale qu'il ya encore 14 passagers qui ne ont pas encore retourné à bord. Costa Crociere fournit une assistance complète à tous les passagers et de leurs proches. Gestion de siège Costa et Costa équipe de soins sont maintenant à Tunis pour atteindre le navire afin d'assurer la liaison avec les autorités locales pour se assurer que tous les passagers sont comptabilisés et l'assistance est accordée à tous ceux d'entre eux comprenaient pas à bord. Mesures de sécurité supplémentaires sont prises par les autorités locales de sécurité autour du port pour assurer la sécurité du navire, de ses passagers et de l'équipage. Le navire devrait quitter de Tunis sur dégagement autour de 00:30 Mars 19. Costa Crociere exprime sa sympathie à toutes les personnes et leurs familles impliquées dans l'événement tragique d'aujourd'hui.

j entends se matin que certain sont morts ! merci pour tes infos marie!

ils en sont à 22 morts , c'est effrayant de voir les imzges les gens qui courent comme des lapins de peur d'être tués....  c'est insupportable, condoléances à toutes les familles éprouvées.

J'en est la chaire de poule de voire toutes ces images, ont regarde BFM depuis hier soir c'est terrible oui condoléance a la famille bichette!!
Revenir en haut Aller en bas
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Jeu 19 Mar - 11:12

9h35 - Le bilan s'élève désormais à 20 morts

Le bilan des victimes de l'attaque s'élève désormais à 20 morts, l'un des blessés graves ayant succombé à ses blessures, a indiqué le chef de la diplomatie tunisienne, Taïeb Baccouche, sur BFMTV. "L'un des blessés graves est décédé", a ainsi indiqué le ministre des Affaires étrangères.

9h10 - Neuf passagers du paquebot MSC Splendida tués, dont les 2 Français

Neuf des 17 touristes tués mercredi dans l'attaque du musée du Bardo étaient des passagers du paquebot de croisière MSC Splendida, appartenant à la compagnie MSC Croisières, a annoncé cette dernière dans un communiqué, ce jeudi matin. Trois passagers japonais, deux Colombiens, deux Espagnols et deux Français embarqués sur le navire ont perdu la vie, indique MSC dans un communiqué.

9 morts dans le splendida notre bateau maly :div59: une croisiere c'est du reve et voilà
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Jeu 19 Mar - 11:22

marie a écrit:
9h35 - Le bilan s'élève désormais à 20 morts

Le bilan des victimes de l'attaque s'élève désormais à 20 morts, l'un des blessés graves ayant succombé à ses blessures, a indiqué le chef de la diplomatie tunisienne, Taïeb Baccouche, sur BFMTV. "L'un des blessés graves est décédé", a ainsi indiqué le ministre des Affaires étrangères.

9h10 - Neuf passagers du paquebot MSC Splendida tués, dont les 2 Français

Neuf des 17 touristes tués mercredi dans l'attaque du musée du Bardo étaient des passagers du paquebot de croisière MSC Splendida, appartenant à la compagnie MSC Croisières, a annoncé cette dernière dans un communiqué, ce jeudi matin. Trois passagers japonais, deux Colombiens, deux Espagnols et deux Français embarqués sur le navire ont perdu la vie, indique MSC dans un communiqué.

9 morts dans le splendida notre bateau maly :div59: une croisiere c'est du reve et voilà



Suite aux événements tragiques d'hier en Tunisie, MSC Croisières a décidé - avec effet immédiat - d'annuler ses prochaines escales à Tunis.
Par conséquent, les navires MSC Croisières feront désormais escale dans les ports suivants :
sur l'itinéraire actuel du MSC Splendida (départs jusqu'au 12 avril 2015), l'escale à Tunis sera remplacée par une escale à Malte ;
sur l'itinéraire estival du MSC Fantasia (départs du 19 avril au 1er novembre 2015), l'escale à Tunis sera remplacée par Palma de Majorque ;
sur l'itinéraire estival du MSC Preziosa (départs du 10 avril au 7 novembre 2015), l'escale à Tunis sera remplacée par Cagliari.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
yveline
Administratrice
Administratrice


Messages : 28891
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 64
Localisation : Tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Jeu 19 Mar - 11:53

marie a écrit:
marie a écrit:
9h35 - Le bilan s'élève désormais à 20 morts

Le bilan des victimes de l'attaque s'élève désormais à 20 morts, l'un des blessés graves ayant succombé à ses blessures, a indiqué le chef de la diplomatie tunisienne, Taïeb Baccouche, sur BFMTV. "L'un des blessés graves est décédé", a ainsi indiqué le ministre des Affaires étrangères.

9h10 - Neuf passagers du paquebot MSC Splendida tués, dont les 2 Français

Neuf des 17 touristes tués mercredi dans l'attaque du musée du Bardo étaient des passagers du paquebot de croisière MSC Splendida, appartenant à la compagnie MSC Croisières, a annoncé cette dernière dans un communiqué, ce jeudi matin. Trois passagers japonais, deux Colombiens, deux Espagnols et deux Français embarqués sur le navire ont perdu la vie, indique MSC dans un communiqué.

9 morts dans le splendida notre bateau maly :div59: une croisiere c'est du reve et voilà



Suite aux événements tragiques d'hier en Tunisie, MSC Croisières a décidé - avec effet immédiat - d'annuler ses prochaines escales à Tunis.
Par conséquent, les navires MSC Croisières feront désormais escale dans les ports suivants :
sur l'itinéraire actuel du MSC Splendida (départs jusqu'au 12 avril 2015), l'escale à Tunis sera remplacée par une escale à Malte ;
sur l'itinéraire estival du MSC Fantasia (départs du 19 avril au 1er novembre 2015), l'escale à Tunis sera remplacée par Palma de Majorque ;
sur l'itinéraire estival du MSC Preziosa (départs du 10 avril au 7 novembre 2015), l'escale à Tunis sera remplacée par Cagliari.
quel tristesse oui!! ben c est sur que les touristes sont pas prêt de retourner en tunisie!
Revenir en haut Aller en bas
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Jeu 19 Mar - 18:47

Suivi de MSC Croisière à lire:
Tunis, Tunisie, 19 Mars 2015 15:15
Les deux dernières personnes portées disparues ont été retrouvées

MSC Cruises déclare que les deux personnes qui ont été portées disparues hier ont bien été retrouvées et sont en sécurité. Deux citoyens espagnols, un jeune couple voyageant à bord du MSC Splendida, se sont cachés cette nuit dans le Musée du Bardo. La femme, qui est enceinte a immédiatement été conduite à l'hôpital pour observation. La femme et l'enfant se portent bien.
MSC Croisières est préoccupé par le fait que selon les informations disponibles à ce jour, 12 clients de MSC Cruises ont perdu la vie (nationalités: deux Colombiens, trois Français, trois Japonais, deux Espagnols, un Britannique et un Belge) et 13 autres sont blessés (nationalités: belge, français, sept, quatre Japonais, un Sud-Africain), deux d'entre eux dans un état critique.
Pierfrancesco Vago, Président exécutif de MSC Croisières est aujourd'hui à Tunis avec Madame la Ministre du Tourisme, Mme Salma Elloumi Rekik. A cette occasion il a réitéré et garanti aux blessés et à leurs familles le soutien et l’aide de la compagnie .
La Ministre a confirmé qu'hier 20 personnes ont perdu la vie, parmi celles-ci, l’identité de sept personnes n’a pu encore être déterminée.

ceete pauvre femme enceinte cachee toute la nuit :div59: quelle horreur je suis d'autant plus touchée que c'est la croisiere qu'on devait faire avec maly :div59:
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
laureen
Moderatrice
Moderatrice


Messages : 11445
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 31
Localisation : Tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Jeu 19 Mar - 19:12

Dieu merci vous n'avez pas pu y allée, dans votre malheur il y a eu du bonheur vous avez pas été toucher par tous sa vue que vous n'y êtes pas allée et ouff!!!
Mai c'est claire c'est triste surtout qu'il n'ont pas l'habitude les gens la bas vive du tourisme aussi, mai les djiadiste veulent contrôlé tous les pays arabe!! :div7:
C'est terrible tous ce qui est arrivé!!
Revenir en haut Aller en bas
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Jeu 19 Mar - 19:55

laureen a écrit:
Dieu merci vous n'avez pas pu y allée, dans votre malheur il y a eu du bonheur vous avez pas été toucher par tous sa vue que vous n'y êtes pas allée et ouff!!!
Mai c'est claire c'est triste surtout qu'il n'ont pas l'habitude les gens la bas vive du tourisme aussi, mai les djiadiste veulent contrôlé tous les pays arabe!! :div7:
C'est terrible tous ce qui est arrivé!!

oui ces pauvres tunisiens aussi :div59:
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Sam 21 Mar - 19:19

voilà un témoignage émouvant j'ai dans le groupe msc fb


Partir en croisière, c'est embarquer pour une parenthèse magique, de luxe, de splendeur, de découverte. Pendant des mois, on attend la date, on se prépare, on cherche les photos sur internet, les conseils et les astuces sur les groupes de croisiéristes, on s'organise... J'ai lu et relu, au moins 50 fois la liste de toutes les excursions disponibles à chaque escale... A Tunis, notamment. Première fois hors d'Europe, première opportunité d'avoir un aperçu de l'Orient.

A ce moment là, mes parents pensaient rester au bateau et partir en excursion seule ne me dérangeait pas, d'autant qu'à Tunis se trouve un des plus beaux musées du monde, le Louvre Tunisien, le Bardo et ses mosaïques. Pour être raisonnable, je n'ai pas réservé la sortie en même temps que la croisière et, au final, la veille de l'escale, avec le beau temps d'annoncé et la décisin de mes parents de venir avec moi, nous avons finalement opté pour le site de Carthage et la visite de Sidi Bou Saïd...

Le jour J, tout se passe à la perfection, on découvre des vestiges magnifiques (moi, les vieilles pierres, j'en raffole!), un guide formidable, qui enseigne également à l'université de Tunis et qui transmet véritablement sa passion et son amour pour son pays avec force d'anecdotes et d'échange avec le groupe de visiteurs. Dans le bus du retour, on remarque pas mal de militaires sur le trajet, bien sur, mais pas de quoi s'inquiéte, après tout, nous passons prés du Palais Présidentiel et c'est peut être ordinaire...

De retour au bateau, pareil, tout semble normal, je prend même le temps de me faire faire un tatouage au henné au terminal avant de rejoindre la cabine puis la cafétéria. Là, on saisit quelques bribes de conversation, on comprend qu'il est arrivé quelques choses … mais quoi ? Un détournement d'avion ? Une strar décédée ? Direction la cabine et BFM...

Des terroristes ont ouvert le feu sur des touristes au musée du Bardo...

Première secousse.

A l'écran, on voit des gens courir... l'autocollant blanc et bleu, sur les vestes de ses gens est bien reconnaissable, pour nous... nous portons encore le même à cet instant.

Deuxième secousse.

Nous parvenons à envoyer des sms à nos proches, leur assurant que nous sommes en sureté et que tout va bien.

Les premières nouvelles sont vagues, bien sur... on se dit que tout ira bien, on a aucune certitude et la journée continue.

Nous devions quitter le port vers 17 h mais rien ne se passe, on entend pas les moteurs, on ne sent pas les secousses habituelles. Plus tard, depuis la cabine, nous entendons des sirènes, sur le balcon, nous voyons arriver plusieurs bus, escortés par des jeeps militaires. Les survivants sont, enfin, de retour. On espère que tout ira bien, qu'il n'y aura rien de plus. Spontanément, les gens aux balcons et sur les ponts applaudissent, nous saluons l'arrivée des rescapés, nous leur disons notre compassion, notre émotion. Pour autant nous ne sortons pas de la cabine, ne voulant pas aller espionner ce qu'il se passe dans le hall et leur laisser l'intimité et le calme dont ils ont, certainement besoin.

Une annonce tombe, plus tard, au moment du repas, nous ne partirons pas tout de suite … et les regards s'échangent, les premiers murmures montent. On regarde avec plus d'acuité les places vides à table car, déjà, à ce moment là, on sait qu'il y a des morts et des blessés au musée mais était ce des gens du bateau ou du Costa ou d'autres touristes ?

A la table voisine de la notre, un groupe de belges, le monsieur nous explique qu'il était au Bardo, parti seul avec deux personnes de sa table, tandis que sa femme avait choisit une autre excursion. « J'ai senti les balles et l'odeur de la poudre, je n'ai rien, je ne sais pas pourquoi... la dame en face de moi a pris une balle dans le ventre, le monsieur dans la jambe, on a été séparé, un instant ils étaient là et après, non »... Cette dame, nous l'apprendrons le lendemain, est décédée, son mari, hospitalisé dans un état grave.

La soirée continue, le spectacle et les animations sont annulées, nous regagnons la cabine, oppressés, inquiets... le bateau semble si calme et tellement immobile.

Au petit matin, le Splendida lève l'ancre. Journée en mer. Une réunion est organisée au théâtre, en présence du capitaine et du staff. Nous avons confirmation du nombre de morts, de blessés et de gens, à ce moment là, disparus, de chaque nationalité.

A la fin, des personnes prennent la parole, en Italien d'abord, en Espagnol puis en français... les rescapés d'hier, ce que nous avons applaudit. Ils racontent, encore bouleversés, anéantis, ils racontent comment ils ont été séparé de leur guide et comment le guide de Costa les a pris en charge, refusant de les abandonner parce qu'ils n'avaient pas la même étiquette, ou, comme cette dame française qu'ils étaient 15 français dans le bus, ce matin... qu'après l'attaque, ils n'étaient plus que trois, qu'ayant perdu leurs affaires, c'est un chauffeur de taxi tunisien qui les a pris en charge, pour les ramener en port, gratuitement bien sur... mais qu'ils ont du rester de 14 à 18h au pied du bateau vu qu'ils n'avaient par leur pass de croisière pour s'identifier. Si nous l'avions su, nous aurions put leur apporter une veste, une présence, ce dont ils ont manqué, car dans l'affolement, la priorité était de "compter" les gens, pour savoir qui manquait à l'appel, ce qui se comprend du point de vue rationnel mais qui leur a fait tant mal, à eux, plongé dans l'horreur.

L'émotion est forte, tout le monde pleure, tout le monde partage leur colère, leur désarroi... La vérité c'est qu'il n'y avait pas de « procédure à suivre », pour un cas comme celui là, le staff n'était pas préparé et l'écoute a manquée pour ces gens dans les premières heures. Le commandant, malgré les remontées a fait face avec dignité et empathie, alors que certains tentaient de reprendre le micro aux rescapés, il a insisté pour qu'ils puissent s'exprimer et vider leurs cœurs. Je pense qu'il avait conscience qu'ils en avaient besoin, même si lui même n'avait pas de réponse miracle à leur donner. Il a d'ailleurs fini en larmes (et malgré ce que certains ont put dire, je ne crois pas à de la comédie) en disant qu'il n'était qu'un homme, que malgré toutes ses longues années d'expérience, il n'avait jamais été confronté à une telle situation et qu'il était profondément désolé si les personnes ayant vécu l'horreur du Bardo avait put souffrir encore d'avantage une fois revenues au bateau.

Que dire d'autre ? La journée suivant le drame, nous étions en mer, une annonce fut faites dans la matinée comme quoi les communications téléphoniques seraient gratuites jusqu'au soir afin que tout le monde puisse contacter ses proches. Plusieurs personnes concernées par l'attentat sont descendues le jour suivant, à l'escale de Barcelone pour rentrer dans leurs foyers. De notre coté, la journée en mer fut un peu dure, mentalement, on ne pouvait pas ne pas tourner nos pensées vers Tunis, on continuait à guetter les informations sur BFM. A Barcelone, nous sommes sortis en ville, quelques heures, pour se changer les idées, découvrir la ville, puis au retour c'était déjà l'heure de faire les bagages, de préparer le retour...

Ce matin, sur le pont du Splendida, à Marseille, ayant récupéré du réseau et la 4G, première connexion à Facebook et là, une évidence... nous préparions à rentrer chez nous, à retrouver la maison... mais tous n'auront pas eut cette chance.

On ne peut prévoir l'imprévisible, on ne peut tenir la compagnie ou l'équipage pour responsable, les seuls coupables sont les fous qui veulent précipiter la Tunisie dans le chaos, qui savent que ce pays refuse l'intégrisme de Daech et autres cliques de meurtriers, que la Tunisie s'est battue pour sa liberté et pour la démocratie et qu'elle veut s'en sortir... mais pour cela, ce pays compte sur le tourisme et frapper des touristes c'est s'assurer de tuer l'économie tunisienne, c'est plus de misère, plus d'insécurité, plus de pauvreté et donc un sol fertile pour leur guerre innommable. Ces gens là ont gagné, d'ors et déjà... MSC et Costa ne feront plus escale en Tunisie pour au moins un an.

A la mémoire de ceux qui ne reviendront pas de ce qu'ils pensaient être une pause merveilleuse, à ceux qui ont tendu la main aux personnes en danger, sauvés des vies ce jour là ou simplement donné une bouteille d'eau, un téléphone, à ceux qui, en Tunisie, combattront l'intégrisme et à l'extraordinaire équipage du Splendida, les serveurs, le personnel de cabine, les gens dans les bars, tous inquiets pour nous, tous, tout aussi douloureusement proches dans ces instants... pleins de pensées et la certitude de ne jamais rien oublier de la semaine qui vient de s'écouler.

:div59: :div59: :div59:
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
yveline
Administratrice
Administratrice


Messages : 28891
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 64
Localisation : Tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Sam 21 Mar - 19:41

marie a écrit:
voilà un témoignage émouvant j'ai dans le groupe msc fb    


Partir en croisière, c'est embarquer pour une parenthèse magique, de luxe, de splendeur, de découverte. Pendant des mois, on attend la date, on se prépare, on cherche les photos sur internet, les conseils et les astuces sur les groupes de croisiéristes, on s'organise... J'ai lu et relu, au moins 50 fois la liste de toutes les excursions disponibles à chaque escale... A Tunis, notamment. Première fois hors d'Europe, première opportunité d'avoir un aperçu de l'Orient.

A ce moment là, mes parents pensaient rester au bateau et partir en excursion seule ne me dérangeait pas, d'autant qu'à Tunis se trouve un des plus beaux musées du monde, le Louvre Tunisien, le Bardo et ses mosaïques. Pour être raisonnable, je n'ai pas réservé la sortie en même temps que la croisière et, au final, la veille de l'escale, avec le beau temps d'annoncé et la décisin de mes parents de venir avec moi, nous avons finalement opté pour le site de Carthage et la visite de Sidi Bou Saïd...

Le jour J, tout se passe à la perfection, on découvre des vestiges magnifiques (moi, les vieilles pierres, j'en raffole!), un guide formidable, qui enseigne également à l'université de Tunis et qui transmet véritablement sa passion et son amour pour son pays avec force d'anecdotes et d'échange avec le groupe de visiteurs. Dans le bus du retour, on remarque pas mal de militaires sur le trajet, bien sur, mais pas de quoi s'inquiéte, après tout, nous passons prés du Palais Présidentiel et c'est peut être ordinaire...

De retour au bateau, pareil, tout semble normal, je prend même le temps de me faire faire un tatouage au henné au terminal avant de rejoindre la cabine puis la cafétéria. Là, on saisit quelques bribes de conversation, on comprend qu'il est arrivé quelques choses … mais quoi ? Un détournement d'avion ? Une strar décédée ? Direction la cabine et BFM...

Des terroristes ont ouvert le feu sur des touristes au musée du Bardo...

Première secousse.

A l'écran, on voit des gens courir... l'autocollant blanc et bleu, sur les vestes de ses gens est bien reconnaissable, pour nous... nous portons encore le même à cet instant.

Deuxième secousse.

Nous parvenons à envoyer des sms à nos proches, leur assurant que nous sommes en sureté et que tout va bien.

Les premières nouvelles sont vagues, bien sur... on se dit que tout ira bien, on a aucune certitude et la journée continue.

Nous devions quitter le port vers 17 h mais rien ne se passe, on entend pas les moteurs, on ne sent pas les secousses habituelles. Plus tard, depuis la cabine, nous entendons des sirènes, sur le balcon, nous voyons arriver plusieurs bus, escortés par des jeeps militaires. Les survivants sont, enfin, de retour. On espère que tout ira bien, qu'il n'y aura rien de plus. Spontanément, les gens aux balcons et sur les ponts applaudissent, nous saluons l'arrivée des rescapés, nous leur disons notre compassion, notre émotion. Pour autant nous ne sortons pas de la cabine, ne voulant pas aller espionner ce qu'il se passe dans le hall et leur laisser l'intimité et le calme dont ils ont, certainement besoin.

Une annonce tombe, plus tard, au moment du repas, nous ne partirons pas tout de suite … et les regards s'échangent, les premiers murmures montent. On regarde avec plus d'acuité les places vides à table car, déjà, à ce moment là, on sait qu'il y a des morts et des blessés au musée mais était ce des gens du bateau ou du Costa ou d'autres touristes ?

A la table voisine de la notre, un groupe de belges, le monsieur nous explique qu'il était au Bardo, parti seul avec deux personnes de sa table, tandis que sa femme avait choisit une autre excursion. « J'ai senti les balles et l'odeur de la poudre, je n'ai rien, je ne sais pas pourquoi... la dame en face de moi a pris une balle dans le ventre, le monsieur dans la jambe, on a été séparé, un instant ils étaient là et après, non »... Cette dame, nous l'apprendrons le lendemain, est décédée, son mari, hospitalisé dans un état grave.

La soirée continue, le spectacle et les animations sont annulées, nous regagnons la cabine, oppressés, inquiets... le bateau semble si calme et tellement immobile.

Au petit matin, le Splendida lève l'ancre. Journée en mer. Une réunion est organisée au théâtre, en présence du capitaine et du staff. Nous avons confirmation du nombre de morts, de blessés et de gens, à ce moment là, disparus, de chaque nationalité.

A la fin, des personnes prennent la parole, en Italien d'abord, en Espagnol puis en français... les rescapés d'hier, ce que nous avons applaudit. Ils racontent, encore bouleversés, anéantis, ils racontent comment ils ont été séparé de leur guide et comment le guide de Costa les a pris en charge, refusant de les abandonner parce qu'ils n'avaient pas la même étiquette, ou, comme cette dame française qu'ils étaient 15 français dans le bus, ce matin... qu'après l'attaque, ils n'étaient plus que trois, qu'ayant perdu leurs affaires, c'est un chauffeur de taxi tunisien qui les a pris en charge, pour les ramener en port, gratuitement bien sur... mais qu'ils ont du rester de 14 à 18h au pied du bateau vu qu'ils n'avaient par leur pass de croisière pour s'identifier. Si nous l'avions su, nous aurions put leur apporter une veste, une présence, ce dont ils ont manqué, car dans l'affolement, la priorité était de "compter" les gens, pour savoir qui manquait à l'appel, ce qui se comprend du point de vue rationnel mais qui leur a fait tant mal, à eux, plongé dans l'horreur.

L'émotion est forte, tout le monde pleure, tout le monde partage leur colère, leur désarroi... La vérité c'est qu'il n'y avait pas de « procédure à suivre », pour un cas comme celui là, le staff n'était pas préparé et l'écoute a manquée pour ces gens dans les premières heures. Le commandant, malgré les remontées a fait face avec dignité et empathie, alors que certains tentaient de reprendre le micro aux rescapés, il a insisté pour qu'ils puissent s'exprimer et vider leurs cœurs. Je pense qu'il avait conscience qu'ils en avaient besoin, même si lui même n'avait pas de réponse miracle à leur donner. Il a d'ailleurs fini en larmes (et malgré ce que certains ont put dire, je ne crois pas à de la comédie) en disant qu'il n'était qu'un homme, que malgré toutes ses longues années d'expérience, il n'avait jamais été confronté à une telle situation et qu'il était profondément désolé si les personnes ayant vécu l'horreur du Bardo avait put souffrir encore d'avantage une fois revenues au bateau.

Que dire d'autre ? La journée suivant le drame, nous étions en mer, une annonce fut faites dans la matinée comme quoi les communications téléphoniques seraient gratuites jusqu'au soir afin que tout le monde puisse contacter ses proches. Plusieurs personnes concernées par l'attentat sont descendues le jour suivant, à l'escale de Barcelone pour rentrer dans leurs foyers. De notre coté, la journée en mer fut un peu dure, mentalement, on ne pouvait pas ne pas tourner nos pensées vers Tunis, on continuait à guetter les informations sur BFM. A Barcelone, nous sommes sortis en ville, quelques heures, pour se changer les idées, découvrir la ville, puis au retour c'était déjà l'heure de faire les bagages, de préparer le retour...

Ce matin, sur le pont du Splendida, à Marseille, ayant récupéré du réseau et la 4G, première connexion à Facebook et là, une évidence... nous préparions à rentrer chez nous, à retrouver la maison... mais tous n'auront pas eut cette chance.

On ne peut prévoir l'imprévisible, on ne peut tenir la compagnie ou l'équipage pour responsable, les seuls coupables sont les fous qui veulent précipiter la Tunisie dans le chaos, qui savent que ce pays refuse l'intégrisme de Daech et autres cliques de meurtriers, que la Tunisie s'est battue pour sa liberté et pour la démocratie et qu'elle veut s'en sortir... mais pour cela, ce pays compte sur le tourisme et frapper des touristes c'est s'assurer de tuer l'économie tunisienne, c'est plus de misère, plus d'insécurité, plus de pauvreté et donc un sol fertile pour leur guerre innommable. Ces gens là ont gagné, d'ors et déjà... MSC et Costa ne feront plus escale en Tunisie pour au moins un an.

A la mémoire de ceux qui ne reviendront pas de ce qu'ils pensaient être une pause merveilleuse, à ceux qui ont tendu la main aux personnes en danger, sauvés des vies ce jour là ou simplement donné une bouteille d'eau, un téléphone, à ceux qui, en Tunisie, combattront l'intégrisme et à l'extraordinaire équipage du Splendida, les serveurs, le personnel de cabine, les gens dans les bars, tous inquiets pour nous, tous, tout aussi douloureusement proches dans ces instants... pleins de pensées et la certitude de ne jamais rien oublier de la semaine qui vient de s'écouler.

:div59: :div59: :div59:
en effet :div59: :div59: sa été un grands choc!!
Revenir en haut Aller en bas
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Sam 21 Mar - 20:54

et merci à costa d'avoir pris les passagers du msc sous son aile ces pauvres passagers qui devaient vivre un enfer et ne plus savoir ou aller
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
cecile
Moderatrice
Moderatrice


Messages : 18126
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 79
Localisation : tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Sam 21 Mar - 20:59

yveline a écrit:
marie a écrit:
voilà un témoignage émouvant j'ai dans le groupe msc fb    


Partir en croisière, c'est embarquer pour une parenthèse magique, de luxe, de splendeur, de découverte. Pendant des mois, on attend la date, on se prépare, on cherche les photos sur internet, les conseils et les astuces sur les groupes de croisiéristes, on s'organise... J'ai lu et relu, au moins 50 fois la liste de toutes les excursions disponibles à chaque escale... A Tunis, notamment. Première fois hors d'Europe, première opportunité d'avoir un aperçu de l'Orient.

A ce moment là, mes parents pensaient rester au bateau et partir en excursion seule ne me dérangeait pas, d'autant qu'à Tunis se trouve un des plus beaux musées du monde, le Louvre Tunisien, le Bardo et ses mosaïques. Pour être raisonnable, je n'ai pas réservé la sortie en même temps que la croisière et, au final, la veille de l'escale, avec le beau temps d'annoncé et la décisin de mes parents de venir avec moi, nous avons finalement opté pour le site de Carthage et la visite de Sidi Bou Saïd...

Le jour J, tout se passe à la perfection, on découvre des vestiges magnifiques (moi, les vieilles pierres, j'en raffole!), un guide formidable, qui enseigne également à l'université de Tunis et qui transmet véritablement sa passion et son amour pour son pays avec force d'anecdotes et d'échange avec le groupe de visiteurs. Dans le bus du retour, on remarque pas mal de militaires sur le trajet, bien sur, mais pas de quoi s'inquiéte, après tout, nous passons prés du Palais Présidentiel et c'est peut être ordinaire...

De retour au bateau, pareil, tout semble normal, je prend même le temps de me faire faire un tatouage au henné au terminal avant de rejoindre la cabine puis la cafétéria. Là, on saisit quelques bribes de conversation, on comprend qu'il est arrivé quelques choses … mais quoi ? Un détournement d'avion ? Une strar décédée ? Direction la cabine et BFM...

Des terroristes ont ouvert le feu sur des touristes au musée du Bardo...

Première secousse.

A l'écran, on voit des gens courir... l'autocollant blanc et bleu, sur les vestes de ses gens est bien reconnaissable, pour nous... nous portons encore le même à cet instant.

Deuxième secousse.

Nous parvenons à envoyer des sms à nos proches, leur assurant que nous sommes en sureté et que tout va bien.

Les premières nouvelles sont vagues, bien sur... on se dit que tout ira bien, on a aucune certitude et la journée continue.

Nous devions quitter le port vers 17 h mais rien ne se passe, on entend pas les moteurs, on ne sent pas les secousses habituelles. Plus tard, depuis la cabine, nous entendons des sirènes, sur le balcon, nous voyons arriver plusieurs bus, escortés par des jeeps militaires. Les survivants sont, enfin, de retour. On espère que tout ira bien, qu'il n'y aura rien de plus. Spontanément, les gens aux balcons et sur les ponts applaudissent, nous saluons l'arrivée des rescapés, nous leur disons notre compassion, notre émotion. Pour autant nous ne sortons pas de la cabine, ne voulant pas aller espionner ce qu'il se passe dans le hall et leur laisser l'intimité et le calme dont ils ont, certainement besoin.

Une annonce tombe, plus tard, au moment du repas, nous ne partirons pas tout de suite … et les regards s'échangent, les premiers murmures montent. On regarde avec plus d'acuité les places vides à table car, déjà, à ce moment là, on sait qu'il y a des morts et des blessés au musée mais était ce des gens du bateau ou du Costa ou d'autres touristes ?

A la table voisine de la notre, un groupe de belges, le monsieur nous explique qu'il était au Bardo, parti seul avec deux personnes de sa table, tandis que sa femme avait choisit une autre excursion. « J'ai senti les balles et l'odeur de la poudre, je n'ai rien, je ne sais pas pourquoi... la dame en face de moi a pris une balle dans le ventre, le monsieur dans la jambe, on a été séparé, un instant ils étaient là et après, non »... Cette dame, nous l'apprendrons le lendemain, est décédée, son mari, hospitalisé dans un état grave.

La soirée continue, le spectacle et les animations sont annulées, nous regagnons la cabine, oppressés, inquiets... le bateau semble si calme et tellement immobile.

Au petit matin, le Splendida lève l'ancre. Journée en mer. Une réunion est organisée au théâtre, en présence du capitaine et du staff. Nous avons confirmation du nombre de morts, de blessés et de gens, à ce moment là, disparus, de chaque nationalité.

A la fin, des personnes prennent la parole, en Italien d'abord, en Espagnol puis en français... les rescapés d'hier, ce que nous avons applaudit. Ils racontent, encore bouleversés, anéantis, ils racontent comment ils ont été séparé de leur guide et comment le guide de Costa les a pris en charge, refusant de les abandonner parce qu'ils n'avaient pas la même étiquette, ou, comme cette dame française qu'ils étaient 15 français dans le bus, ce matin... qu'après l'attaque, ils n'étaient plus que trois, qu'ayant perdu leurs affaires, c'est un chauffeur de taxi tunisien qui les a pris en charge, pour les ramener en port, gratuitement bien sur... mais qu'ils ont du rester de 14 à 18h au pied du bateau vu qu'ils n'avaient par leur pass de croisière pour s'identifier. Si nous l'avions su, nous aurions put leur apporter une veste, une présence, ce dont ils ont manqué, car dans l'affolement, la priorité était de "compter" les gens, pour savoir qui manquait à l'appel, ce qui se comprend du point de vue rationnel mais qui leur a fait tant mal, à eux, plongé dans l'horreur.

L'émotion est forte, tout le monde pleure, tout le monde partage leur colère, leur désarroi... La vérité c'est qu'il n'y avait pas de « procédure à suivre », pour un cas comme celui là, le staff n'était pas préparé et l'écoute a manquée pour ces gens dans les premières heures. Le commandant, malgré les remontées a fait face avec dignité et empathie, alors que certains tentaient de reprendre le micro aux rescapés, il a insisté pour qu'ils puissent s'exprimer et vider leurs cœurs. Je pense qu'il avait conscience qu'ils en avaient besoin, même si lui même n'avait pas de réponse miracle à leur donner. Il a d'ailleurs fini en larmes (et malgré ce que certains ont put dire, je ne crois pas à de la comédie) en disant qu'il n'était qu'un homme, que malgré toutes ses longues années d'expérience, il n'avait jamais été confronté à une telle situation et qu'il était profondément désolé si les personnes ayant vécu l'horreur du Bardo avait put souffrir encore d'avantage une fois revenues au bateau.

Que dire d'autre ? La journée suivant le drame, nous étions en mer, une annonce fut faites dans la matinée comme quoi les communications téléphoniques seraient gratuites jusqu'au soir afin que tout le monde puisse contacter ses proches. Plusieurs personnes concernées par l'attentat sont descendues le jour suivant, à l'escale de Barcelone pour rentrer dans leurs foyers. De notre coté, la journée en mer fut un peu dure, mentalement, on ne pouvait pas ne pas tourner nos pensées vers Tunis, on continuait à guetter les informations sur BFM. A Barcelone, nous sommes sortis en ville, quelques heures, pour se changer les idées, découvrir la ville, puis au retour c'était déjà l'heure de faire les bagages, de préparer le retour...

Ce matin, sur le pont du Splendida, à Marseille, ayant récupéré du réseau et la 4G, première connexion à Facebook et là, une évidence... nous préparions à rentrer chez nous, à retrouver la maison... mais tous n'auront pas eut cette chance.

On ne peut prévoir l'imprévisible, on ne peut tenir la compagnie ou l'équipage pour responsable, les seuls coupables sont les fous qui veulent précipiter la Tunisie dans le chaos, qui savent que ce pays refuse l'intégrisme de Daech et autres cliques de meurtriers, que la Tunisie s'est battue pour sa liberté et pour la démocratie et qu'elle veut s'en sortir... mais pour cela, ce pays compte sur le tourisme et frapper des touristes c'est s'assurer de tuer l'économie tunisienne, c'est plus de misère, plus d'insécurité, plus de pauvreté et donc un sol fertile pour leur guerre innommable. Ces gens là ont gagné, d'ors et déjà... MSC et Costa ne feront plus escale en Tunisie pour au moins un an.

A la mémoire de ceux qui ne reviendront pas de ce qu'ils pensaient être une pause merveilleuse, à ceux qui ont tendu la main aux personnes en danger, sauvés des vies ce jour là ou simplement donné une bouteille d'eau, un téléphone, à ceux qui, en Tunisie, combattront l'intégrisme et à l'extraordinaire équipage du Splendida, les serveurs, le personnel de cabine, les gens dans les bars, tous inquiets pour nous, tous, tout aussi douloureusement proches dans ces instants... pleins de pensées et la certitude de ne jamais rien oublier de la semaine qui vient de s'écouler.

:div59: :div59: :div59:
en effet :div59: :div59: sa été un grands choc!!

et bien la jeune femme à fait un CR émouvant...j'en ai des frissons.
pour moi la terreur avec ces fous elle est dans tous ls pays et à tout moment et partout , des monstres il faut les tués très :div59: à lire et à s'immaginer :div33: .... merçi marie et bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
marie
Administratrice
Administratrice


Messages : 29301
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : besançon

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Sam 21 Mar - 21:02

marie a écrit:
et merci à costa d'avoir pris les passagers du msc sous son aile ces pauvres passagers qui devaient vivre un enfer et ne plus savoir ou aller

et j arrete pas de penser que si maly et moi on etait partit on aurait peut être pris une excursion croyant être a l abri et là je m 'en voudrai a mort si ....
Revenir en haut Aller en bas
http://la-vie-en-couleur.azurforum.com
laureen
Moderatrice
Moderatrice


Messages : 11445
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 31
Localisation : Tarare

MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Sam 21 Mar - 22:14

marie a écrit:
marie a écrit:
et merci à costa d'avoir pris les passagers du msc sous son aile ces pauvres passagers qui devaient vivre un enfer et ne plus savoir ou aller

et j arrete pas de penser que si maly et moi on etait partit on aurait peut être pris une excursion croyant être a l abri et là je m 'en voudrai a mort si ....

N'y pense pas marie!! :div7: :div7: ce n'est pas arrivé,et dieux merci!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis   Aujourd'hui à 11:14

Revenir en haut Aller en bas
 
prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» prise d'otages et 19 morts au musée du bardo à Tunis
» [OneShot]Une prise d'otages
» Actualité : les prises d'otages français
» EN DIRECT. Prise d’otages à Toulouse par un homme se revendiquant d'al-Qaïda
» Prise d'otages (Mission ouverte à tous!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La vie en couleur :: Vie en Couleur :: infos actualité-
Sauter vers: